Signes avant-coureurs de l'accident vasculaire cérébral (AVC)

Signes avant-coureurs de l'AVC
Courriels sur les AVC

Un accident vasculaire cérébral constitue une urgence médicale. Reconnaître les signes avant-coureurs et réagir immédiatement à leur apparition en signalant le 9-1-1, a une incidence considérable sur les chances de survie et de rétablissement. Si le diagnostic est un AVC causé par un caillot, les médecins ne peuvent administrer au patient un médicament capable de dissoudre les caillots qu’à l’hôpital et uniquement pendant les quelques heures critiques qui suivent l’apparition des symptômes.*C’est pourquoi il est important de savoir reconnaître les cinq signes avant-coureurs d’un AVC et de signaler immédiatement le 9-1-1 ou le numéro local des services d’urgence.

Les cinq signes

Un AVC peut être traité – c’est pourquoi il est si crucial d’en reconnaître les signes avant-coureurs :

Faiblesse - Perte soudaine de force ou engourdissement soudain au visage, à un bras ou à une jambe, même temporaire. 


Trouble de la parole - Difficulté soudaine d’élocution, de compréhension ou confusion soudaine, même temporaire. 


Trouble de vision - Problème de vision soudain, même temporaire.


Mal de tête - Mal de tête soudain, intense et inhabituel.


Étourdissement - Perte soudaine de l'équilibre, en particulier si elle s’accompagne d’un des autres signes. 


Si vous ressentez l’un ou l’autre de ces signaux, composez immédiatement le 9-1-1 ou appelez votre numéro local des services d’urgence.

*Santé Canada a approuvé l’utilisation du médicament anti-caillot tPA moins de trois heures après l’apparition des symptômes. Cependant, de nouvelles données démontrent maintenant que le tPA pourrait être efficace jusqu’à 4 ½ heures après les premiers symptômes. Ainsi, la Stratégie canadienne contre les AVC a émis de nouvelles recommandations de pratiques exemplaires en soins d’AVC, qui tiennent compte de ce nouveau délai de traitement. Mais il revient encore aux médecins de l’urgence de déterminer à quel moment le tPA peut être administré ou s’il convient à la situation.

Pour plus d’information sur les signes avant-coureurs d’un AVC, lisez notre brochure Signes avant-coureurs et mesures d’urgence à prendre - pour la vie et la Carte de portefeuille d’urgence des crises cardiaques et des AVC.

Le site Web strokebestpractices.ca offre un Guide du patient sur les Recommandations canadiennes pour les pratiques optimales de soins de l’AVC afin d’aider les patients et les aidants à mieux connaître les soins de l’AVC, que ce soit à l’urgence, pendant la réadaptation ou lors du retour dans la collectivité.

Courriels sur les AVC

Vous recevez peut-être des courriels de la part de votre famille ou d’amis qui veulent bien faire et croient disposer de renseignements authentiques au sujet des signes avant-coureurs et des symptômes de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral (AVC). Ces messages contiennent la plupart du temps des renseignements erronés. On peut y retrouver un acrostiche des signes à surveiller ou des gestes à poser afin de prévenir une crise cardiaque ou un AVC. Ces messages ne font que créer de la confusion et retardent les demandes d’aide.

Une crise cardiaque ou un AVC est un incident vraiment sérieux qui exige une attention médicale immédiate. Si vous ou une personne chère subissez un tel incident, il est important de connaître les vrais signes avant-coureurs et de savoir quoi faire afin d’obtenir le meilleur traitement disponible le plus tôt possible.

La Fondation des maladies du cœur vous presse de ne pas faire circuler de courriels de cette nature auprès de vos amis et de votre famille. Familiarisez-vous plutôt avec les véritables signes avant-coureurs sur notre site Web www.fmcoeur.ca/Signescardiaques ou www.fmcoeur.ca/SignesAVC. Connaître ces signes et signaler le 9-1-1 immédiatement sont les choses les plus importantes que vous puissiez faire.

Dernière révision en mars 2011.

Make a donation

Enter Amount

Research