Signes avant-coureurs d’une crise cardiaque et d’un arrêt cardiaque

Signes avant-coureurs d’une crise cardiaque
Courriels sur les crises cardiaques
Signes avant-coureurs d’un arrêt cardiaque

Les signes avant coureurs d’une crise cardiaque

Chaque année, des milliers de Canadiens et de Canadiennes succombent à une crise cardiaque parce qu’ils ne reçoivent pas le traitement médical approprié assez rapidement. Apprenez à reconnaître les signes avant-coureurs d’une crise cardiaque afin de pouvoir réagir rapidement pour sauver des vies.

Pain Douleur
  • malaise soudain ou douleur soudaine qui ne disparaît pas avec du repos;
  • douleur à la poitrine, au cou, à la mâchoire, à l’épaule, aux bras ou au dos;
  • douleur qui se manifeste par une sensation de brûlure, de serrement, de lourdeur, de tension ou de pression;
  • chez les femmes, la douleur peut être plus vague;
  • douleur ou malaise thoracique qui apparaît à l’effort et qui disparaît au repos;

Shortness of breath

Essoufflement

  • difficulté respiratoire;

Nausea

Nausée

  • indigestion;
  • vomissements;

Sweating

Sueurs

  • froides, peau moite;

Fear

Peur

  • anxiété;
  • déni.

Si vous ressentez l’un ou l’autre de ces signaux, vous devriez :

  • COMPOSER LE 9-1-1 ou le numéro d’urgence local immédiatement, ou demander à quelqu’un de le faire pour vous. Conservez la liste des numéros d’urgence près du téléphone en tout temps;
  • cesser toute activité et vous asseoir ou vous allonger, dans la position dans laquelle vous êtes le plus confortable;
  • si vous prenez habituellement de la nitroglycérine, en prendre une dose normale;
  • si vous ressentez des douleurs thoraciques, mâcher et avaler un comprimé pour adultes de 325 mg d’AAS (acide acétylsalicylique communément appelé AspirineMD) ou deux comprimés de 80 mg. Les analgésiques comme l’acétaminophène (p. ex., TylenolMD) ou l’ibuprofène (p. ex., AdvilMD) n’agissent pas de la même façon que l’AAS (p. ex., AspirineMD) et, par conséquent, ne vous seront d’aucun secours dans la situation d’urgence décrite ci-dessus;
  • vous reposer confortablement et attendre l’arrivée des services médicaux d’urgence (ambulanciers).

AGIR RAPIDEMENT PEUT SAUVER DES VIES

Pour en apprendre davantage sur la crise cardiaque.
Pour en apprendre davantage sur l’anatomie du cœur.

Pour plus de renseignements sur les signes avant-coureurs d’une crise cardiaque, veuillez consulter la carte de portefeuille et la brochureSignes avant-coureurs et mesures d’urgence à prendre - pour la vie.

Les maladies cardiovasculaires (maladies du cœur et les AVC) sont la cause principale de décès chez les Canadiennes. Renseignez-vous sur les maladies du cœur chez les femmes.

Courriels sur les crises cardiaques

Vous recevez peut-être des courriels de la part de votre famille ou d’amis qui veulent bien faire et croient disposer de renseignements authentiques au sujet des signes avant-coureurs et des symptômes de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral (AVC). Ces messages contiennent la plupart du temps des renseignements erronés. On peut y retrouver un acrostiche des signes à surveiller ou des gestes à poser afin de prévenir une crise cardiaque ou un AVC. Ces messages ne font que créer de la confusion et retardent les demandes d’aide.

Une crise cardiaque ou un AVC est un incident vraiment sérieux qui exige une attention médicale immédiate. Si vous ou une personne chère subissez un tel incident, il est important de connaître les vrais signes avant-coureurs et de savoir quoi faire afin d’obtenir le meilleur traitement disponible le plus tôt possible.

La Fondation des maladies du cœur vous presse de ne pas faire circuler de courriels de cette nature auprès de vos amis et de votre famille. Familiarisez-vous plutôt avec les véritables signes avant-coureurs sur notre site Web www.fmcoeur.ca/Signescardiaques ou www.fmcoeur.ca/SignesAVC. Connaître ces signes et signaler le 9-1-1 immédiatement sont les choses les plus importantes que vous puissiez faire.

Signes avant-coureurs d'un arrêt cardiaque

Une personne est en proie à un arrêt cardiaque quand elle :

  • Ne réagit pas, lorsqu’on l’appelle et lui tape sur l’épaule.
  • Ne respire pas quand on lui bascule la tête vers l’arrière et qu’on vérifie sa respiration pendant au moins cinq secondes.
Quoi faire

S’il y a des témoins, suivez ces étapes :

1) Demandez à quelqu’un de signaler le 9-1-1 ou le numéro d’urgence immédiatement.
2) Demandez à quelqu’un de vous apporter un défibrillateur externe automatisé (DEA) s’il y en a un sur place et utilisez-le dès son arrivée.
3) Débutez la RCR si vous connaissez la technique.

Si vous vous trouvez seul avec un adulte en proie à un arrêt cardiaque, voici les étapes à suivre :

1) Signalez le 9-1-1 ou le numéro d’urgence immédiatement.
2) Allez chercher le défibrillateur externe automatisé (DEA) s’il y en a un sur place et utilisez-le dès que vous le pouvez.
3) Si vous n’avez pas de DEA, débutez la RCR si vous connaissez la technique.

Pour en apprendre davantage sur l'arrêt cardiaque.

Pour en apprendre davantage sur signes avant-coureurs d’un AVC.

Make a donation

Enter Amount

Research